Edgar Davids : « Mon handicap ? Je vois ça d’un bon oeil ! »




À 42 ans, Edgard Davids est une légende du ballon rond. De la Vieille Dame qui l’a rendu célèbre au Barnet FC, où ses résultats d’entraineur-joueur resteront à jamais gravés dans les mémoires avec une relégation en D5 anglaise, en passant par la couverture du célèbre jeu vidéo FIFA 2003, l’emblématique joueur aux lunettes a choisi Le Compétiteur pour se confier sur les moments clés de sa carrière.

« Le premier tournant de ma carrière : rencontrer Zinédine Yazid Zidane ! Je me souviens de notre première rencontre où il m’a lancé « Edgar, tkif ezzetla ? » sûrement à cause de ma coupe de cheveux ressemblant à ce mahboul de Bob Marley ! ». Et depuis ce jour, la carrière d’Edgar Davids n’a cessé d’évoluer.

Impossible pour nous d’éviter le sujet lié à son oeil, nous sommes de vrais journalistes après tout. « Mon handicap ? Je vois ça d’un bon oeil. Après tout, c’est un souvenir unique ! En 1998, j’étais avec Zizou pour le dernier match de l’USM El Harrach, synonyme de titre de champion d’Algérie. La joie était telle que j’ai reçu une pierre dans l’oeil : un jour d’anthologie pour moi ! ».

Et à l’ex international des Pays-Bas de conclure son interview : « Le Barnet FC en tant qu’entraineur-joueur était pour moi une superbe expérience, et les supporters me le rendent bien ! ». En effet, avec 3 cartons rouges et une relégation en D5 anglaise, il est difficile de faire mieux !




Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.