Chorba ou harira ? Zlatan a fait son choix – Le Compétiteur

Chorba ou harira ? Zlatan a fait son choix




À chaque mois sacré de Ramadan c’est le même débat interminable : faut-il rompre le jeûne avec une chorba, comme le défendent algériens et tunisiens ; ou bien avec une harira, comme le prétendent nos amis marocains ?

Chacun pourra disserter sur les qualités nutritives de ces deux célèbres soupes, mais personne n’est parvenu à les départager jusqu’ici.

Personne … enfin ça c’était jusqu’à hier. Car il semblerait bien que le débat soit plié. Par qui ? Cela pourrait surprendre … puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de Zlatan Ibrahimovic !

Alors qu’il disputait un match au Stade Saputo de Montréal avec son équipe des LA Galaxy, le suédois a été invité par un supporter algérien, bien entendu équipé comme il se doit de son drapeau frappé du croissant et de l’étoile, à venir ftor chez lui et y déguster une bonne chorba. Ni une ni deux, Zlatan s’arrange pour se faire expulser et quitter précipitamment ses coéquipiers pour arriver à l’heure du Maghrib chez son hôte.

 

Alors, verdict ?

« La chorba, incontestablement. Après une longue journée de jeûne, rien de tel qu’une bonne soupe épicée au mouton, ça glisse plus facilement dans l’estomac »

Zlatan, en bon puriste, nous a ensuite décrit la chorba idéale :

« La vraie chorba c’est la chorba algéroise, chorba frik, avec de la coriandre et un peu de citron. On ne met pas de vermicelles dedans, ça c’est pour les marocains, ils ne connaissent rien à la cuisine. J’ai mangé ça avec des bourek à la viande, c’est le combo parfait pour le Ramadan ! »




1 commentaire