5 anecdotes insolites sur Oussama Ben Laden !




Une information étonnante est sortie dans la presse il y a quelques jours : l’ancien numéro 1 d’Al Qaïda, Oussama Ben Laden, serait fan du chanteur né à Constantine Enrico Macias ! Cette folle rumeur vient s’ajouter à la légende du cerveau des attentats du 11-Septembre, qui d’après d’autres sources, était également un grand fan du club anglais d’Arsenal. Ben Laden passionné par le foot et l’Algérie, il n’en fallait pas plus pour que Le Compétiteur s’intéresse de plus près à ce personnage. Nous sommes allés recueillir quelques témoignages de ses proches en Arabie Saoudite et en Afghanistan, et voici 10 anecdotes croustillantes sur Oussama Ben Laden.

1. Il était un excellent avant-centre
Cette information est sortie en même temps que sa supposée passion pour les Gunners. Du haut de son 1m93, Ben Laden était un buteur redouté et redoutable, doté d’une facilité technique incroyable et d’un excellent jeu de tête. Certaines mauvaises langues disent qu’il aurait été meilleur qu’Olivier Giroud à ce poste !

2. Il envisageait d’assassiner Marco Materazzi
En plus d’être supporter d’Arsenal, Oussama Ben Laden portait une affection particulière à l’Équipe de France. Ses chouchous étaient bien entendu Thierry Henry, meilleur buteur de l’histoire de son club de cœur, mais également Zinédine Zidane, qu’il considérait comme un « digne représentant de l’Islam ». Après la finale de la Coupe du Monde 2006, il appelait ses fidèles à une guerre sainte contre le défenseur italien Marco Materazzi, dans une vidéo jamais publiée jusqu’alors.

3. Il n’était pas seulement fan d’Enrico Macias, mais aussi de Cheb Hasni
On raconte qu’il fut inconsolable à sa mort, et c’est alors qu’il pris la décision de rompre les liens avec le GIA. Marié 5 fois, Ben Laden n’en était pas moins malheureux en amour, et c’est dans les chansons sentimentales de Hasni qu’il noyait sa peine, un verre de vin rouge à la main.

4. Il a déjà marqué un but d’un « coup du scorpion »
En plus d’être un très bon buteur, « Ouss' » comme l’appelaient ses amis, était capable de nous gratifier de quelques gestes spectaculaires dont il avait le secret. C’est ainsi que durant un match au Pakistan, il réalisera un coup du scorpion, ce geste acrobatique qui consiste à frapper un ballon dans le dos à l’aide des talons. Ben Laden avouera après le match ne jamais avoir entendu parler de René Higuita, mais avoir découvert ce geste grâce à une vidéo de Rafik Saïfi sur YouTube.

5. La chemma, son péché mignon
En tant que prédicateur religieux désirant appliquer la charia, il était inconcevable pour Oussama Ben Laden de fumer en public. Ayant découvert le goût du tabac dans sa jeunesse, celui-ci était devenu une véritable addiction pour lui. Il trouva alors un subterfuge pour continuer à consommer sa dose quotidienne de nicotine : la chemma (tabac à chiquer). Un peu de chemma camouflée sous la lèvre et hop, le tour est joué !




Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.