Matchs de légende : Algérie – Mali 2008 (1-1)




Nous vous proposons désormais sur Le Compétiteur de revivre certains matchs qui ont marqué l’Histoire de l’Équipe Nationale. Premier épisode : Algérie – Mali, match amical disputé le 18 novembre 2008 à Rouen. Qui aurait cru qu’un an seulement après ce match d’anthologie, l’Algérie se qualifierait en Coupe du Monde pour la première fois depuis 24 ans ?

C’est au Stade Robert Diochon de Rouen (France) que deux géants du foot africain se retrouvent dans une rencontre qui n’a d’amical que le nom : l’Algérie « reçoit » le Mali. Devant une foule en folie, les hommes de Rabah Saâdane fêtent leur qualification au 3ème tour des éliminatoires de la Coupe du Monde 2010, suite à un match nul face au Libéria (0-0).

Ce match est l’occasion de voir un nouveau visage en Équipe Nationale : Abdelkader Ghezzal, qui vient tout juste de finir meilleur buteur de Serie C et s’est engagé avec le club de Sienne. Le fantasque attaquant disputera 60 minutes avant d’être remplacé par le regretté Nabil Hemani. Ah oui, pour les non-initiés, nous parlons d’une époque où il n’y avait ni Feghouli, ni Brahimi, ni Mahrez en EN (certes encore trop jeunes), mais plutôt Chérif Abdeslam, Lamouri Djediat ou bien Mohamed Seguer.

Revenons-en aux faits. Pour ce duel au sommet, c’est une petite surprise dès la 12ème minute de jeu : le Mali ouvre le score, par l’intermédiaire d’un jeune attaquant, un certain Diapati Cheick (Cheick Diabaté en VO) qui s’en bat battre un Lounès Gaouaoui qui était parti dans le zig alors que le ballon était dans le zag.

Dès lors, l’Algérie va courir après le score tout au long de la partie, mais rien n’y fait, toutes les tentatives algériennes seront repoussées par Sissoko, puis Diakité entré en cours de jeu. Et c’est pourtant au moment où l’on s’y attendait le moins que l’éclair arriva …

À la 90ème minute, le baroudeur de la JSK Chérif Abdeslam reçoit à ballon dans l’angle de la surface de réparation. Il va alors tenter un geste improbable : sans contrôle, il pique son ballon et lobe Soumbeyla Diakité. Le ballon rebondit sous la barre et vient mourir dans le petit filet, malgré l’incompréhension des défenseurs maliens le ballon est bel et bien rentré ! Chérif Abdeslam égalise pour ce qui sera son unique but en sélection. Dans les gradins, les supporters exultent et les sièges volent sur la pelouse. Ce sera d’ailleurs le dernier match disputé par l’Algérie en France. Mais quel match !




Joueur(s) :

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.