Madjer : « Si je n’avais pas démissionné, on n’aurait pas gagné, donc ce titre c’est surtout grâce à moi »




L’ancien sélectionneur et légende de l’Équipe Nationale  Rabah Madjer, qui a remporté la CAN en 1990, a tenu à saluer la performance de ses anciens protégés et de son successeur Djamel Belmadi, suite à la nouvelle victoire de l’Algérie en finale hier soir.

« Tout d’abord je tiens à féliciter les joueurs, mais également Djamel Belmadi, qui est non seulement mon élève, mais également quelque part mon fils spirituel. Il a réussi en quelques mois à bâtir une équipe compétitive, même s’il est vrai que je lui ai largement préparé le terrain en amont ».

Il a ensuite tenu à revenir sur son éviction de son poste de sélectionneur l’année dernière et ses relations avec la FAF :

« Aucune rancune, vraiment aucune. Je ne souhaite que le bien de l’Équipe Nationale. D’ailleurs je considère que ce titre j’y ai contribué aussi, car si je n’avais pas démissionné (NDLR : il s’est fait limoger), tout cela ne serait pas arrivé et nous n’aurions pas gagné ce trophée. Donc quelque part, ce titre, c’est aussi et surtout grâce à moi ».




Joueur(s) : ,

2 commentaires

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.