Les supporters algériens au Brésil attendent l’équipe olympique




L’équipe olympique algérienne s’est qualifiée il y a quelques jours aux Jeux Olympiques de Rio 2016 grâce à sa deuxième place durant la CAN U23. Les coéquipiers de Zinedine Ferhat, qui ont bénéficié d’un comité de soutien limité au Sénégal, devraient compter sur des centaines voire des milliers de supporters algériens l’été prochain durant le tournoi final.

Et pour cause : la majorité de ces expatriés se sont installés au Brésil l’année dernière, en pleine période de Coupe du Monde. Beaucoup ont refusé de rentrer en Algérie, à l’image de Morad, 26 ans, harraga à Rio de Janeiro. Originaire de Bab el Oued, il s’est installé dans les favelas de la métropole brésilienne. Il explique : « Évidemment, mon objectif était de hrag en France. Mais quand j’ai eu mon visa pour le Brésil, je n’ai pas hésité, j’ai décidé de rester ici ». Morad a même trouvé l’amour dans son nouveau pays, et est devenu papa au mois de mars : « Son père est algérien et sa mère est brésilienne, c’est peut-être le nouveau Neymar ! » a-t-il lancé.

Comme lui, ils sont nombreux à attendre les U23 avec impatience. « On serait ravis d’accueillir de nouveaux compatriotes ici, on a même fondé un quartier qui s’appelle Little Algeria ».




Joueur(s) :

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.