L’apparition de Karim Ziani dans un clip de rap choque l’Algérie




Décidément, les footballeurs n’en finissent plus de choquer l’opinion publique ces derniers temps. Après l’apparition controversée de Karim Benzema dans le clip de son ami rappeur Booba où sont présents armes, drogue et paroles explicites, c’est un autre clip sorti il y a quelques années qui resurgit sur la toile depuis quelques jours.

« L’œuvre » est signée Demon One, un rappeur français lui aussi d’origine algérienne, sur le titre Alors comme ça, sorti en 2008. Si la gestuelle sheitanesque du rappeur du 94 est digne de son pseudonyme et ses chicos pétées n’ont rien à envier à celles d’un algérien digne de ce nom, ce n’est ni cela, ni les paroles de la musique qui ont interpellé jusqu’au plus haut sommet de l’État.

Karim Ziani apparaît à 3:28

Durant plusieurs séquences, on peut apercevoir Demon One recouvert d’un liquide noir visqueux. Celui-ci n’est pas sans rappeler la texture très particulière du pétrole. Un gaspillage évident pour ce qui constitue l’une des ressources principales de notre pays, actuellement en proie à de grandes difficultés économiques dues notamment à la baisse des prix du baril de pétrole justement.

Karim Ziani, l’ancienne idole des supporters des Verts, cautionne-t-il cela ? Il n’est en outre pas le seul footballeur à apparaître dans le clip, puisqu’entre autres, nous reconnaissons le franco-algérien Samir Nasri. Déjà très critiqué de l’autre côté de la Méditerranée, son apparition risque de faire couler beaucoup d’encre.




Joueur(s) : ,,

3 commentaires

  1. @Zaine. Moi ce qui me choque c’est votre manque de clairvoyance et de réflexion. Premièrement c’est le site Le Compétiteur et non Compétition. Puis, et c’est là le plus important, le compétiteur un site parodique et satirique où se mêlent fausse interview et détournement !

    Répondre
  2. Ce clip n’a pas du tout choqué l’Algérie !!!! j’étais en Algérie la semaine dernière et absolument personne n’en parlait…C’est votre titre qui est choquant et votre manière d’en parler. Surtout qu’en vous évoquez le liquide noir et que vous faite référence au pétrole d’Algérie. Si vous prenez le temps « sans se hâter comme vous le faite » d’observer et d’écouter avec attention tout le contenu du clip, alors vous auriez dû vous (Compétition) vous apercevoir qu’en plus du liquide noir il y avait aussi des plumes blanches qui tombent. Faisant font donc référence aux goudron et aux plumes que subissaient les anciens esclaves. D’une certaine façon : nous ne sommes pas esclave du système. Il ne parles pas de l’Algérie…

    Répondre

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.