Entretien avec la personne qui se cache derrière les comptes fake des joueurs de l’EN




Depuis l’avènement des réseaux sociaux, nombreux sont les footballeurs qui se servent de ces outils au quotidien, notamment le plus populaire d’entre eux : Twitter. Nos algériens ne dérogent pas à la règle, puisqu’ils sont plusieurs à avoir leur compte « certifié » et à tweeter plus ou moins régulièrement, comme Anthar Yahia par exemple.

Cependant, d’autres refusent de s’y inscrire, ou bien n’en trouvent pas la nécessité. Pas de souci pour autant, puisqu’il existe tout de même des comptes qui tweetent à leur place, tous avec une maîtrise totalement aléatoire de la langue française. Si vous êtes un utilisateur de Twitter, vous avez certainement dû en apercevoir quelques uns. Certains ont été supprimé, mais d’autres sont toujours en ligne et continuent de publier et retweeter leurs « fans ».

Nous avons pu poser quelques questions à la personne qui alimente ces comptes Twitter. Elle a tenu à préserver son anonymat. Pour des soucis de compréhension, nous publierons ses réponses en VO, et ajouterons une traduction en italique.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?
Je souhaite obtenir ne pas divulguer des renseignements sur moi. Je ne vais pas vous dire est pas mon nom ni mon le sexe ou mon âge ou ma demeure.
Je ne souhaite divulguer aucune information sur moi. Je ne vous dirai ni mon prénom, ni mon sexe, ni mon âge, ni mon lieu de résidence.

Bien. Vous êtes à la tête d’un vaste réseau de comptes fake sur Twitter, pouvez-vous nous en dire plus ?
Je suis un partisan d’Algérie. Je fais cette émotion. Certains joueurs de l’équipe nationaux n’a pas comptabilité sur les médias sociaux, alors je ai décidé de me facturer personnellement de prendre soin de la communication, d’après leur personnalité, et les données qu’ils seront enclins à le faire.
Je suis supporter de l’Algérie. Je fais ça par passion. Certains footballeurs de l’Équipe Nationale n’ont pas de compte sur les réseaux sociaux, alors j’ai décidé de me charger personnellement de m’occuper de leur communication, en fonction de leur personnalité, et des déclarations qu’ils seraient susceptibles de faire.

Est-ce que vous n’avez pas peur, à force de vous faire passer pour eux, de finir par vous prendre pour un joueur de l’EN ?
Pas du tout. Il est un plaisir grand haut-parleur au lieu de grandes étoiles dans le quartier verdoyant, mais je ai ne vais pas me conduire pour une autre personne. Je garde mes pieds sur le sol.
Non pas du tout. C’est un grand plaisir de tweeter à la place des grandes stars de El Khedra, mais jamais je n’irai me prendre pour quelqu’un d’autre. Je garde les pieds sur Terre.

Il se dit que le compte de Saphir Taïder (@SaphirOfficiel), bien que certifié par Twitter, est en réalité un de vos fakes ?
Oui, il est exact. Cela signifie que Twitter a loué la qualité de mon ouvrage, et je me considère comme réelle Saphir Taïder. Il se agit une grande récompense pour moi.
Oui, c’est exact. Cela veut dire que Twitter salue la qualité de mon travail, et me considère comme le réel Saphir Taïder. C’est une belle récompense pour moi et j’en suis très fier.

Certains de vos tweets, notamment celui-ci, sont très engagés. Cela ne risque-t-il pas de porter préjudice à certains joueurs ?
Cette tweet par exemple Sofiane Feghouli peut retentir amplificateur. Et continué à répéter la pièce jointe à Palestine, et je sais que l’approbation Sofiane de ce tweet. Donc non, je ne crois pas que cela soit problèmes.
Ce tweet par exemple, Sofiane Feghouli aurait pu le tweeter. Il n’a eu de cesse de répéter son attachement à la Palestine, et je sais que Sofiane approuverait ce tweet. Donc non, je ne pense pas que cela pose le moindre problème.

Qu’avez-vous à dire aux jeunes filles qui vous envoient des messages d’amour en pensant s’adresser à leur idole ?
Je leur réponds qu’il convient de continuer à le faire. Il est très important pour eux d’exprimer leurs sentiments envers certains joueurs de choisir. Lors de un tweet à mes calculs, comme si elle eût tweeté à Jabu M’bolhi ou Jabbour, ce qui est comparable.
Je leur dis qu’il faut qu’elles continuent ainsi. C’est très important pour elles d’exprimer ce qu’elles ressentent pour certains joueurs de notre sélection. Quand elles tweetent à l’un de mes comptes, c’est comme si elles tweetaient à Djabou, M’Bolhi ou Djebbour, c’est pareil.

Vous pouvez retrouver la liste des comptes fakes des joueurs de l’EN ici : https://twitter.com/LeCompetiteur/lists/fakes/members




Joueur(s) : ,

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.