Belfodil : « C’est moi qui ai marqué, rien à foutre »




Malgré une importante victoire contre l’Afrique du Sud pour le premier match des poules de cette CAN après une entame très compliquée, Ishak Belfodil montre quand même son mécontentement. En effet l’attaquant algérien estime que le but égalisateur en deuxième période est le sien : « C’est moi qui ai marqué j’en ai rien à foutre, les images du ralenti sont truqués toutes les personnes qui étaient au stade peuvent vous le dire, même Hicham et Toumani en sont témoins ».

Mais Belfogoal ne s’arrête pas la, il estime qu’il y a un Belfodil-bashing depuis un bon bout de temps : « On dirait que je dérange, même la dernière fois en 2013 a la céremonie du BO Algérien on m’a nommé meilleur espoir algérien et au dernier moment ils ont changé pour Taïder. Et je peux savoir pourquoi je n’étais pas au Brésil alors que j’ai mis 2 buts et une passe décisive ? Je suis très en colère ».

Simple paranoïa d’Ishak ou vraie maltraitance ? On ne sait pas mais ce qui est sûr c’est que l’attaquant de Parme est mécontent de cette situation et le fait savoir.




Joueur(s) :

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.