Abdelkader Ghezzal : « J’ai demandé à Mesbah de conduire car c’était le moins bourré d’entre nous »




Nous avons appris que Djamel Mesbah a été arrêté hier soir par la police italienne pour conduite en état d’ivresse. Le défenseur qui évolue à la Sampdoria pourrait être mis à l’écart par son club suite à cet écart de conduite, si l’on peut le qualifier ainsi.

Mais ce que l’on ne sait pas, c’est que Mesbah n’était pas seul à bord du véhicule. Nous avons en effet reçu un message via InstaMessage de la part de Kader Ghezzal, qui a avoué avoir accompagné son ancien compère en Équipe Nationale durant sa virée nocturne. Et il tient à le dédouaner : « Oui j’étais avec Djamel hier soir, on est sorti à Gênes et on a fait la tournée des bars. Vers 2h du matin je me suis rappelé que j’avais entraînement le lendemain à 8h. Vu que j’avais déjà bu deux bouteilles de vodka je commençais à voir flou donc j’ai demandé à Djamel de conduire parce que c’était le moins bourré d’entre nous, il arrivait encore à tenir debout ».

N’y avait-il donc personne d’autre pour prendre le volant ? « D’habitude c’était Belfodil le conducteur pendant les soirées, lui il boit que du Ifri Pomme » nous a répondu Ghezzal, « mais là depuis qu’il est parti au Qatar (aux Émirats en réalité, NDLR), y a plus personne pour nous raccompagner, et je peux vous dire qu’on peut pas compter sur Taïder hihihi ».

Outre le licenciement de la part de son club, que risque Djamel Mesbah ? D’après Ghezzal, une simple amende, car il n’aurait bu « que » 4 verres, soit deux fois plus que le taux d’alcoolémie autorisé en Italie. Rien comparé au record de 8,2 g/L que revendique Ghezzal?




Joueur(s) :

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.