Messi et Ronaldo ne peuvent pas signer en Algérie




C’est au cours d’une banale conférence de rédaction, entre deux cafés, que l’un de nos journalistes, lassé par le faible niveau de notre championnat, a imaginé l’arrivée d’un investisseur milliardaire dans un club algérien. Nous nous sommes alors mis à évoquer l’arrivée de grandes stars dans notre pays, telles que Lionel Messi ou bien Cristiano Ronaldo enfin réunis sous le même maillot, quand soudain, la triste réalité nous a subitement rattrapé.

En effet, malgré les millions des pétrodollars, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne peuvent pas signer dans un club algérien.

Le règlement récemment adopté par la LFP, qui interdit le recrutement des joueurs étrangers, empêche donc une hypothétique signature de deux génies du football en Ligue 1 Mobilis.

Imaginons désormais que cette interdiction soit levée en cours de saison. Le règlement du championnat empêcherait toujours la venue du portugais et de l’argentin. En cause : une équipe ne peut posséder plus de deux joueurs étrangers, et seulement un d’entre eux peut être aligné sur le terrain. La plupart des clubs possédant déjà des joueurs étrangers dans leur effectif, adieu donc l’association Messi-Ronaldo.

Imaginons une nouvelle fois que ce point de règlement soit modifié, permettant à une équipe de faire jouer 3 ou 4 joueurs étrangers. Dans ce cas, seul le plus jeune des deux, Lionel Messi, pourrait éventuellement s’engager en faveur d’un club algérien. Cristiano Ronaldo, 30 ans, est trop vieux pour jouer dans le championnat algérien, car selon le règlement, un club ne peut recruter de joueur étranger si celui-ci est âgé de plus de 29 ans. C’est notamment à cause de cela que l’ancien buteur de l’Équipe de France, Nicolas Anelka, n’a pu s’engager en faveur du NAHD l’hiver dernier. Aucune chance donc pour le triple Ballon d’Or de fouler les grasses pelouses synthétiques de la Mobilis League.

Il reste donc un espoir pour Lionel Messi, lauréat du Ballon d’Or 4 fois d’affilée. Malheureusement, celui-ci ne pourra jamais obtenir de visa pour l’Algérie, son passeport ayant déjà tamponné en Israël, l’administration algérienne refusera sans aucun doute l’entrée sur son territoire d’un individu soutenant le régime sioniste, qui on le rappelle n’est pas reconnu, a juste titre, par l’Algérie.




Joueur(s) : ,,

3 commentaires

  1. Thank you for every other informative blog. The place else may just I get that type of info written in such a perfect means? I’ve a project that I’m just now working on, and I have been at the glance out for such information. bgegbeedecfd

    Répondre

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.