Les émeutiers brésiliens recrutent des supporters algériens




Suite à l’humiliation subie par le Brésil en demi-finale de sa Coupe du Monde face à l’Allemagne (7-1), ce sont de véritables scènes de guérilla urbaine qui se sont déroulées à proximité du stade Mineirão de Belo Horizonte, ainsi que dans les autres villes du pays. Mais rapidement maîtrisés par la police locale, les émeutiers ontpointé du doigt les défaillances au sein de leur organisation. « La vérité, c’est qu’on s’était pas préparés pour cette défaite, nous manquons cruellement d’entraînement » a déclaré un jeune brésilien, cocktail Molotov à la main.

Une solution semble toutefois avoir été trouvée, puisqu’un charter spécialement affrété par Air Algérie devrait atterrir demain à Rio de Janeiro. Une centaine de supporters algériens, venus des quatre coins du pays, viendront prêter main forte à leurs confrères brésiliens, comme l’explique Khaled, venu spécialement d’El-Harrach : « Les brésiliens nous ont demandé de l’aide, après avoir soutenu notre équipe nationale, c’est la moindre des choses que de leur rendre service. Nous sommes venus avec tout notre savoir faire ».

Une preuve de plus donc des bonnes relations diplomatiques entre deux pays frères.




Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.