La Coupe du Monde 2010 rejouée au Maroc ?




Gianni Infantino, fraîchement élu, est bien décidé à faire le ménage au sein de la FIFA. Pour la première fois, des accusations de corruption sont formulés par l’instance envers un pays organisateur de la Coupe du Monde, en l’occurrence l’Afrique du Sud.

Le pays de Mandela avait accueilli le premier Mondial sur les terres africaines en 2010, au détriment du Maroc. Cette attribution a été entachée par le versement de pots-de-vins à des membres éminents de la FIFA, notamment l’ancien vice-président Jack Warner. Le dommage est énorme pour la FIFA qui réclame plusieurs millions d’euros en réparation, mais aussi pour le Maroc, qui a vu lui filer sous le nez les retombées économiques d’un tel évènement, mais aussi la participation de son équipe nationale à la compétition.

C’est pourquoi une source proche du dossier nous a révélé que la FIFA, en guise « d’excuses », pourrait tout simplement annuler cette édition de la Coupe du Monde 6 ans plus tard, et la faire rejouer. Une nouvelle qui ne devrait sans doute pas ravir l’Espagne, qui se verrait retirer son titre mondial obtenu grâce à sa génération dorée.

Le grand gagnant de cette histoire serait donc le Maroc, dont les infrastructures de qualité vont permettre d’accueillir l’évènement, très certainement en 2017, en lieu et place de la Coupe des Confédérations. Les 32 participants seront les mêmes et les groupes identiques, à l’exception bien entendu du groupe A, où le Maroc remplacera donc l’Afrique du Sud et disputera sa 5ème Coupe du Monde. L’Algérie sera bien sûr de la partie et aura toutes ses chances de se qualifier une nouvelle fois au second tour.




Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.