Un journaliste de Canal Algérie licencié pour ne pas avoir dit « Raïs » en parlant de M’Bolhi




La direction de l’ENTV a annoncé aujourd’hui dans un communiqué que le journaliste qui présente habituellement le JT en arabe sur la chaîne nationale, a été « muté vers des fonctions administratives » (terminologie héritée de l’époque soviétique pour dire « licencié »).

Cette décision a été prise suite à une omission gravissime de sa part. En commentant le résumé du match Algérie – Zimbabwe qui venait de se terminer, le présentateur a salué les multiples sauvetages du portier algérien, mais en le nommant simplement « M’Bolhi », au lieu de « Raïs M’Bolhi », comme le veut le protocole. Un outrage envers la sélection et le pays. Un suicide médiatique en direct pour l’animateur, qui ne se doutait sans doute pas des conséquences de sa bourde. 

Car l’affaire est remontée jusqu’au plus haut sommet de l’État, et dans l’heure qui a suivi, le journaliste s’est vu signifier l’ordre de quitter la chaîne. Expéditif. 




Joueur(s) :

1 commentaire

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.