Ouzzine : « La menace Bamboula était trop importante »




C’est dans un communiqué rédigé dans un français approximatif et bourré de fautes que le Ministre des Sports marocain, Mohamed Ouzzine, a déclaré maintenir sa demande de report de la CAN à janvier 2016. Un texte qui aurait pu passer comme une lettre à la Grande Poste, si seulement une terrible coquille ne s’était pas glissée entre les lignes.

En effet, au moment d’évoquer les causes de ce report, le Ministre, souhaitant sans doute évoquer « la menace Ebola », a parlé de « menace Bamboula trop importante ».

Malencontreuse faute de frappe ou bien lapsus révélateur ? Hassoul, à vous de juger. En tout cas, le président de la CAF, Issa Hayatou, a certainement sa petite idée en tête.




Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.