Bougherra fait son come-back et sera titulaire face à la Tunisie




L’Algérie a eu chaud face au Zimbabwe a l’occasion de son premier match de la CAN 2017. Les coéquipiers de Raïs M’Bolhi ont arraché le point du match nul (2-2) alors que les zimbabwéens, qui jouaient pour leur vie, ont mené jusqu’à la 82ème minute.

La défense algérienne s’est une nouvelle fois illustrée de la plus mauvaise des manières, et ce malgré l’absence de Belkaroui, c’est cette fois Belkhiter qui a été complètement dépassé en provoquant un penalty qui a relancé à la fois le Zimbabwe et le débat sur la nullité des joueurs locaux.

Ce qui avait été le point fort de l’Algérie durant la campagne de qualification de 2010, à savoir une défense solide, est devenu son point faible au fil des années, sans qu’aucun sélectionneur ne trouve de solution à ce problème.

Aucun, jusqu’à aujourd’hui peut-être. Car en coulisses, Georges Leekens a un plan qu’il compte bien mettre à exécution. Et celui-ci se nomme … Madjid Bougherra. Alors qu’il avait annoncé sa retraite il y a quelques semaines, Madjid en a, en réalité, encore sous la semelle, et sur demande de Leekens, a rejoint le staff technique au Gabon uniquement pour anticiper une éventuelle faillite défensive.

C’est là que l’on reconnaît le génie du tacticien belge, qui avait tout calculé dès le départ. Étant déjà sur place, Bougherra peut donc en profiter pour rechausser les crampons, et venir en aide à une défense aux abois. Et ce dès le prochain match, face à la Tunisie : il sera aligné dans l’axe aux côtés de Bensebaïni, Mandi glissant à droite à la place de Belkhiter ; ce dernier est prié de faire ses valises rapidement et rentrer en Tunisie où il pourra regarder ses coéquipiers perdre contre l’Algérie InchaAllah.




Joueur(s) : ,

Réagir à cet article

Votre adresse email ne sera pas publiée sur le site.